Camille Uren

0stéopathe D.O.

Biographie

Camille Uren, diplômée du Collège Ostéopathique de Provence (école agréée par le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports) après 5 années d'études, inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP1) du niveau 1, au sein de son établissement elle a pu réaliser de nombreux stages dans le domaine hospitalier.Fortement intéressée par ses stages, elle aimerait consacrer une partie de son exercice sur la qualité de vie des patients en cours et en fin de traitements médicamenteux.

 Son mémoire de fin d’étude porte sur la complémentarité entre l’ostéopathie et la kinésithérapie dans le traitement des périarthrites scapulo-humérales. Au cours de cette étude elle a mis en place un protocole qui a pour but d’améliorer et accélérer les rééducations des patients souffrants de PSH.Elle compte continuer cette étude afin d’avoir des résultats plus probants.

 

L’ostéopathie :

Il faut savoir que l’ostéopathie est une méthode de soin qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Des traumatismes, physiques ou émotionnels, anciens ou passés inaperçus sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après. L’ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu’il est responsable de son capital santé qu’il peut préserver par un suivi ostéopathique régulier. L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps (quand le trouble est fonctionnel et non organique) :Le système orthopédique et locomoteur, le système neurologique, le système digestif, le système urinaire, le système ORL et pulmonaire, le système maxillo-facial, le système gynécologique, le système neuro-végétatif (états dépressifs, nervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie, choc émotionnel etc.) et enfin les séquelles de traumatismes.

 

Le traitement induit une modification globale de la posture. Les plus fréquents troubles sont des inconforts locaux (courbatures, légères inflammation, sensation de chaleur locale, picotement, raideur, fatigue, etc.) car en traitant une zone déjà enflammée par la douleur on réveille cette inflammation qui disparaît sous 48h. Ces effets secondaires correspondent à la réaction et à l'adaptation du corps au traitement, au rétablissement de la physiologie des structures du corps humain.

 

 

Camille sera présente le mardi matin de 8H à 14H pour vous prendre en charge et être a votre écoute. 

« Retour